TRAVAILLER SANS RELÂCHE

  • Par maite2209
  • Le 01/09/2016
  • Commentaires (0)

En faisant le ménage dans mon ordi, je suis tombée sur deux photos.

Du « lourd » !

La première immortalise un shooting photos, si, si, le modèle c'était moi.

Je m'étais inscrite à une journée sur l'entreprenariat féminin, mais pas seulement.

Je ne sais toujours pas comment, après avoir confirmé ma présence à cet événement, j'ai paraît-il accepté l'idée de témoigner et de parler de mon histoire et de mon entreprise avec un poster grandeur nature me représentant à mes côtés, d'où la séance photos quelques jours plutôt et un micro dans les mains. Et tout ça, sans aucune substance illicite…

Un objectif, des regards, un micro, un public, parler de moi et rien que de moi… Ouille !!!

Mais je l'ai fait et les photos sont là pour me le rappeler.

C'était pour moi un défi énorme, je l'ai relevé et j'avoue ressentir une pointe de fierté cachée sous l'énorme soulagement de la tâche accomplie.

Tout ça pour ça me direz-vous ? Oui tout ça pour ça, certains le font comme ils respirent, pour moi, c'est un long, très long chemin parcouru, un travail acharné, une gigantesque victoire de le raconter, de l'écrire et de l'avoir vécu. Et pour une fois, mon coach, qui se reconnaîtra, sera ravie de m'entendre dire que je n'ai nullement l'envie de minimiser mes actes.

J'ai créé cette entreprise sur un coup de tête, après une démission d'un poste que j'occupais depuis très très très très longtemps…. Ça aussi c'est un truc pas facile, inconscience ou courage, peu importe, je l'ai fait.

L'idée d'une boutique de prêt à porter « grandes tailles » a toujours été là, plus ou moins vague selon ma courbe de poids…

Mais dès l'instant où j'ai signé, j'ai su que j'avais trouvé ma place.

Et c'est encore un travail de chaque instant, tout à apprendre, me faire connaître, définir les besoins et les envies de ma clientèle, me mettre en avant, parler de moi, faire face aux miroirs, aux objectifs…

Chaque jour est une nouvelle aventure et avant tout une aventure humaine, et j'adore ça.

C'était long, il m'aura fallu un demi-siècle (vous hésitez ? Smiley sourire, sanglot, horreur?).

Prenez les trois ou gardez simplement le signe de la victoire, parce qu'aujourd'hui c'est terriblement bon, j'en ai pleinement conscience et je savoure chacune des bulles de bonheur qui jalonnent mes journées.

Un grand merci à mes clientes, mes plumettes, qui m'accompagnent dans cette belle histoire de « PLUME ».

Et demain soir, dès 18h00, rendez-vous à la boutique les plumettes, pour une réunion « travail » : partage de vos habitudes shopping, de vos vêtements fétiches, de vos envies, de vos frustrations…

L'histoire continue………………..

Bisousssssssssssss

 

 

 

 

 

 

 

Maite
Andere nahia 15 decembre

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau