163300609 3818232514951483 1481381868383927038 o

*** Procrastination ***

  • Le 25/03/2021

Trop occupée à le prononcer dans le bon ordre, j’ai tout remis à demain.

Je pratique la procrastination depuis la nuit des temps et je ne le savais pas.

Clarifions la situation : je ne suis pas fainéante ! Je suis distraite...

Une mouche qui vole, un papillon qui virevolte, le ciel qui dessine ses nuages.
Peut-être aussi quelquefois une vidéo sur mon smartphone, moins glamour, mais dans l’air du temps. Un téléfilm de Noël sous un joli plaid, la tasse de chocolat à portée de main. Un rien m’embarque et le temps file inexorablement.
Pour ma défense, je pratique aussi la bonne procrastination. Avouez que certaines choses ont peu d’importance.
Si j’oublie la poussière sur mon buffet. Si je remets à demain ma lessive. Le monde continuera de tourner.
Et puis, qui a décidé qu’une journée n’aurait que 24 minuscules insignifiantes heures ?
Avec plus de temps, le ménage trouverait sa place dans mon planning journalier.
Et si j’étais née comme ça ? Procrastinatrice.
Certains scientifiques avancent l’hypothèse d’une constitution du cerveau quelque peu particulière du côté du cortex préfrontal…
En voilà une belle excuse pour définitivement se débarrasser de toute culpabilité. Je suis différente. Et puis c’est tout !!!
Ou alors, je suis une jouisseuse invétérée. Je l’ai lu dans ce même article. C’est pas moi qui le dis.
Et si le développement de cette probabilité laisse entrevoir mon peu d’entrain à fournir le moindre effort, il parle aussi de plaisir immédiat. J’assume.
Et pour faire un pied de nez à tout ça, sachez, mes très chères Plumettes, que j’ai écrit ces quelques lignes le 21 mars et programmé la publication aujourd’hui, le 25 mars, journée mondiale de la procrastination.
Procrastinatrice, distraite, fainéante, jouisseuse et tellement plus…
Je prends tout. L’éternelle gloutonnerie de votre Dame Plumette.
Je vous souhaite de vivre la plus magistrale des journées mondiales de la procrastination, mes très chères Plumettes.
Au plaisir de vous revoir, AUJOURD’HUI, jamais au grand jamais je ne remettrai au lendemain l’un de nos instants plumesques !

communication blog actualité site internet modegrandetaille