NOËL

  • Par maite2209
  • Le 19/12/2017
  • Commentaires (0)

Dernière ligne droite, on court, on court.

La raison de cette ruée soudaine ? Les cadeaux.

Le plus beau, le plus cher, le plus gros, le plus rare, le plus tendance, le plus précieux.

Qu'il est loin le temps du pain d'épice et de l'orange.

Nostalgique ? peut-être un peu…

Même si je n'ai pas vraiment connu le temps du Noël à l'orange.

De mon temps, mais oui, de mon temps, je vous parle d'un temps au siècle dernier….

De mon temps, c'était déjà profusion de cadeaux. Ma très chère maman y passait ses journées et très souvent ses nuits, à imaginer et fabriquer de jolis berceaux à partir de vieilles boites à chaussures pour y déposer nos poupées revêtues de beaux habits tricotés ou cousus mains.

Le pyjama ou la chemise de nuit toujours. Des écharpes, des gants.

Les carnets de coloriages, les contes de Perrault, de Grimm ou d'Andersen.

Les patins à roulettes, si si, j'ai connu, le truc qu'on attache avec une bride.

Un joli parapluie, une couleur différente pour chacune des filles.

Et chaque 25 décembre au matin, l'excitation à son comble, après avoir sorti maman du lit au passage, c'était notre ruée vers le sapin à la découverte de nos cadeaux.

Des étoiles plein les yeux, à s'extasier sur la force surhumaine de ce fameux Père Noël, qui cette fois encore, avait réussi le tour de force de déposer tous ces présents, ici et dans chaque maison, en une nuit.

Balivernes, mensonges, trahison, un peu de tout ça, mais j'ai tellement aimé y croire.

Et mes enfants aussi.

Et d'une certaine façon, j'y crois encore aujourd'hui.

J'aime l'esprit de Noël.

Il paraît qu'on le doit à Charles Dickens et à son célèbre Conte de Noël « Christmas Carol », un mélange de bonheur familial, d'harmonie sociale, de solidarité… un rassemblement autour de toutes ces valeurs.

J'aime l'idée de perpétuer cet esprit de Noël tout au long de l'année.

Ton monde de bisounours me dit mon fils.

J'aime et je revendique les bisounours, les sourires, la gentillesse, la douceur, l'attention, l'écoute…..

La vie peut être si belle avec ces petits riens qui font toute la différence.

Un simple regard peut mettre un peu de baume sur un chagrin, une souffrance, un manque.

Alors oui, certainement un peu de nostalgie en ces temps de Noël à la pomme, (le fameux appl…..), très vite balayée par le flots d'émotions et de sentiments que m'apporte ma boutique.

J'aime chaque minute de cette aventure. Chaque rencontre. Chaque échange. Chaque confidence.

J'aime le Club des Plumettes qui a vu le jour cette année.

J'aime nos rires et nos délires.

J'aime ce lien de confiance qui est là, depuis le début, comme une évidence.

Ma boutique thérapie qui m'apprend à m'aimer.

Garder mon âme d'enfant et croire en mes rêves, toujours.

Ma boutique, je l'ai rêvée souvent, depuis très, très longtemps.

Un jour de printemps, l'année dernière, j'ai ouvert ses portes pour la première fois.

C'était un 6 mai et j'ai eu le plus beau des cadeaux (de Noël?)

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes les Plumettes et vous offre le plus énooooooorrrrmmmmeee MERCI que l'on puisse imaginer.

Tafkixbrxe rqp66w2coqksyb0

 

 

 

 

Ajouter un commentaire